quand j’étais petit
quand on partait en montagne
mon père me racontait des histoires
et c’était magique

avril    

les voies sauvages

Dominique De Staercke / Régis Duqué / Cédric Juliens

À l’origine des Voies sauvages, il y a un prétexte pour passer du temps avec un ami, Dominique De Staercke, et le faire parler de son parcours d’alpiniste, de sa vie avec la montagne. Je sais qu’il a des histoires à raconter. Mais je sais aussi qu’il a une parole, que cette parole met en forme son point de vue sur le monde, qu’elle trouve des résonances en moi, moi qui ne suis pas alpiniste, moi qui bourre mon sac de choses inutiles quand je pars en randonnée, moi qui emballe mes chaussettes dans des sacs en plastique (scritch scritch), moi qui, comme tout le monde, connais la peur du manque. Patiemment, mot à mot, j’ai retranscrit ces nombreuses heures d’entretiens. Et j’en ai fait un texte de théâtre.

RÉGIS DUQUÉ

Het stuk vertrekt van gesprekken met de Belgische alpinist Dominique De Staercke en heeft het over engagement en zin voor avontuur. Een intieme belijdenis waarin elkeen een soort innerlijke oproep zal horen.

AVEC LES PUBLICS JEUNES

Une animation préparatoire (50 min) en classe et gratuite qui consiste en une rencontre avec Dominique de Staercke, alpiniste, dont le récit est porté par l’écriture de Régis Duqué et le jeu de Cédric Juliens.

Projet de médiation avec la 7ème PC de l’Institut des Filles de Marie.
Dominique de Staercke est aussi coach et place la conscience et l’intériorité au cœur de son engagement professionnel. Il emmène ce groupe de jeunes dans une randonnée sur le chemin de l’introspection et du développement personnel.

Une rencontre après spectacle entre les élèves et l’équipe artistique.